Monkey bridge

Un petit rendu paysager pour changer. Le pont de singe est une modélisation perso, l’ensemble au format *.obj est envoyé dans le logiciel Vue (E-on software) pour le rendu. La vocation première de Vue est justement de générer des paysages et des atmosphères.

Après l’image quelques explications sur la construction de celle-ci. Comme d’hab cliquez dessus pour voir le grand format.

Monkey bridge

Dans un premier temps j’ai créé un cube que j’ai pas mal déformé pour qu’il ressemble à un terrain assez accidenté. Ensuite j’ai modélisé le fameux pont de singe que j’ai positionné sur le cube. Etape suivante, envoi de cet ensemble dans le logiciel Vue. Là j’ai positionné la caméra et son angle de vue (en jaune) et j’ai affecté les textures (Celles de base de la bibliothèque du soft sont très bien. Enfin j’ai peint la végétation, c’est une particularité de ce logiciel, on choisit la végétation et on peint celle-ci sur la cible voulue comme on peindrait avec le pinceau de Photoshop par exemple.

On rajoute un premier plan, obligatoire dans une vue de paysage 3D comme en photographie, pour donner de la profondeur à l’ensemble, puis un arrière plan qui va tout simplement se charger de cacher tous les trous qu’il pourrait rester dans la végétation. Un plan noir tout simple ferait aussi très bien l’affaire. Une petite vérification pour s’assurer que tout est bien en place, et après avoir réglé les paramètres atmosphériques on lance le rendu.  Une bonne heure pour ce genre d’image très détaillée. Pour info,  il y a dans cette image 85.904.348 polygones.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.