Modélisation d’un orgue

Pourquoi un orgue au masculin alors qu’on parle toujours de grandes orgues au féminin ?  Cela mérite une petite explication, quand on parle de l’instrument lui-même on dit un orgue (masculin singulier), on emploie le féminin lorsque l’on parle de l’ensemble des tuyaux qui composent cet instrument, (dans ce cas toujours au féminin pluriel).

Après cette petite digression, du latin digredi qui veut dire s’éloigner, bon OK j’arrête… Je reviens sur le modèle. Là on attaque la modélisation typique du fainéant qui n’a pas envie de se casser la tête. Des cubes et des cylindres dupliqués et assemblés, il n’y a plus qu’à poser ses fesses sur le banc et envoyer la Toccata en ré mineur de ce cher Jean-Sébastien.

Voici l’objet terminé, je vous fais grâce des images de sa fabrication qui ne présentent que peu d’intérêt.

Les amateurs pourront télécharger ce modèle aux formats habituels,  *.obj et *.max dans la partie ressources gratuites de ce blog.

Pipe organ 800

Pipe organ 800a

 

Voilà pour aujourd’hui, la prochaine fois on parlera un peu d’architecture pour changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.