Modélisation d’un attelage (WIP*) Première partie

* WIP :travail en cours

Bonjour à tous,

Voici mon dernier projet de modélisation, c’est déjà plus qu’un projet d’ailleurs puisque le modèle est presque terminé.

Il s’agit d’un coupé d’Orsay, du nom de son inventeur le comte d’Orsay. Les attelages de l’époque étaient très volumineux et surtout très longs. Le Comte d’Orsay eut l’idée de les raccourcir en supprimant toute la partie avant, le Coupé était né, d’un empattement plus court il se manœuvrait plus facilement dans les rues très étroites du Paris de l’époque.  Ce genre de voiture se nommait également berline ou dormeuse,  je n’ai pas fait de recherches sur le terme dormeuse, mais vu le double système de suspensions il est certain qu’on devait être drôlement bercés dans ce genre de véhicule.

Pour la petite histoire, c’est dans une voiture de ce type que le Pape Pie VII fit le voyage de Rome à Fontainebleau pour le sacre de Napoléon,  durée du voyage 23 jours,  à notre époque la distance la plus courte est de 1362 kms, mais en 1804, point de tunnel du Mont-Blanc ou du Fréjus, les voyageurs passaient par le col du Mont-Cenis (2081 m) et le cortège papal fit ce voyage au mois de novembre. Sacré Napo, il était taquin je trouve.

Donc voici le WIP de cette modélisation qui montre en gros comment à partir des deux lignes du départ et une image de référence, je suis arrivé au « presque » résultat final.

Dans la seconde partie de cette article à paraître prochainement j’attaquerai le harnachement sur la base du Horse 2 de chez Daz et bien sûr l’application des textures.

A très bientôt

Féline

Nu artistique,  pour voir l’image entière cliquez ICI

Modèle, toujours Olympia de chez Daz, ben oui je l’aime bien celle-là, rendu dans Max sous Mental Ray pour changer. Test du « subsurface scattering fast skin. »

Diana Penelope Burnwood (Hitman Fanart)

Pour ceux qui ne sont pas fans de jeux vidéos, Diana Pénélope Burnwood est un personnage récurrent du jeu Hitman,  c’est elle qui fournit l’agent 47 en missions, objectifs, renseignements etc…

Etant un grand fan de l’agent 47 je ne pouvais pas passer à côté de ce petit hommage rendu à ce jeu qui m’a occupé pendant des heures depuis le premier opus.

Le personnage est Olympia de chez Daz, les lunettes et le Silverballer sont des modélisations personnelles,  moteur de rendu V-Ray dans 3ds Max. Le format HD en cliquant sur l’image.

Diana Pénélope Burnwood

Comme d’habitude quelques petites images de la fabrication de cette scène. Pas grand chose de spécial en dehors du fait que je n’ai utilisé qu’une seule source lumineuse.

 

 

Promenade sous-marine

Cliquez sur l’image pour avoir le grand format

scene4_800

Exercice difficile s’il en est, le rendu d’une scène sous-marine est un véritable casse-tête pour l’amateur.  Surface visible ou pas, flore sous-marine compliquée ou pas, petit à petit on en vient vite fait bien fait à des réglages et des décors moins compliqués. La surface de l’eau visible et la flore vont multiplier le temps de rendu et même parfois bloquer certaines configurations.

J’ai donc opté pour une vue à une profondeur assez conséquente,  à ce niveau on ne voit pas la surface ni les rayons du soleil si jolis à voir mais si compliqués à rendre correctement.

Reste le flou dû aux sédiments en suspension, comme j’ai choisi le logiciel Vue de chez E-on software pour rendre la scène, cela ne posera pas de problèmes grâce à son formidable éditeur d’atmosphère.

Un morceau d’épave modélisé dans 3dsMax pour le premier plan, un requin et un angelfish de chez Daz pour les « personnages » principaux,  Une ou deux plantes aquatiques fournies par la bibliothèque de Vue pour finir l’habillage du premier plan et il ne reste plus qu’à plonger.

Voici la modélisation du morceau d’épave, inutile de modéliser ce qu’on de voit pas :

modeleEpave

Et la scène mise en place dans Vue, ici il manque les angelfishes et l’anémone du premier plan.

vueBase

Et juste pour me faire plaisir, une image réelle de fonds marins, pour me prouver que je ne suis pas loin de la vérité avec mon image.

exemple

 

 

 

 

Une robe d’été pour Genesis 2 de Daz

Allez, encore un petit cadeau pour les fans de Daz,  pour toute la série Genesis 2 Female.

Chilou600

 

 

2014-03-10_103512

 

Pour ceux qui se demanderaient où je vais chercher des noms pareils, ce sont tout simplement des prénoms Languedociens, ben oui, chauvinisme oblige…

Vous pouvez télécharger le modèle sur la page ressources gratuites ICI

Rayfire, un plug-in 3ds max bien pensé

Dans Max 2014 Rayfire fonctionne avec MassFx et rend les effets spéciaux  de destruction (entre autres) accessibles aux débutants.

Un petit exemple dans cette vidéo très courte avec l’impact d’une balle sur le très utile teapot de max, qui ne sert pas qu’à tester des éclairages et des textures, la preuve.

L’image qui suit la vidéo montre en gros plan le choc juste après le premier impact.

teapot- impact

Invitation

Ne vous méprenez pas quand même, non, je ne vous invite pas. Il s’agit juste du titre de ma dernière image.  Comme cette image représente un nu féminin j’ai crée une section juste pour ce genre là, ceci afin de rester dans la stricte légalité avec ce blog et de ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que celle des faux-culs, car je suis bien conscient que le mot « sexy » inscrit sur l’onglet va attirer plus de visiteurs que le reste.

Bref, si vous voulez voir de quoi retourne cette « Invitation » cliquez ici.

Monkey bridge

Un petit rendu paysager pour changer. Le pont de singe est une modélisation perso, l’ensemble au format *.obj est envoyé dans le logiciel Vue (E-on software) pour le rendu. La vocation première de Vue est justement de générer des paysages et des atmosphères.

Après l’image quelques explications sur la construction de celle-ci. Comme d’hab cliquez dessus pour voir le grand format.

Monkey bridge

Dans un premier temps j’ai créé un cube que j’ai pas mal déformé pour qu’il ressemble à un terrain assez accidenté. Ensuite j’ai modélisé le fameux pont de singe que j’ai positionné sur le cube. Etape suivante, envoi de cet ensemble dans le logiciel Vue. Là j’ai positionné la caméra et son angle de vue (en jaune) et j’ai affecté les textures (Celles de base de la bibliothèque du soft sont très bien. Enfin j’ai peint la végétation, c’est une particularité de ce logiciel, on choisit la végétation et on peint celle-ci sur la cible voulue comme on peindrait avec le pinceau de Photoshop par exemple.

On rajoute un premier plan, obligatoire dans une vue de paysage 3D comme en photographie, pour donner de la profondeur à l’ensemble, puis un arrière plan qui va tout simplement se charger de cacher tous les trous qu’il pourrait rester dans la végétation. Un plan noir tout simple ferait aussi très bien l’affaire. Une petite vérification pour s’assurer que tout est bien en place, et après avoir réglé les paramètres atmosphériques on lance le rendu.  Une bonne heure pour ce genre d’image très détaillée. Pour info,  il y a dans cette image 85.904.348 polygones.

 

 

 

 

Modélisation de pierres précieuses

La modélisation de pierres taillées et de bijoux  est assez simple, mais  elle permet surtout l’étude de textures les plus réalistes possibles.  Le modèle est crée dans 3ds max et ici le moteur de rendu est l’excellent V- Ray.

Jewelry

Pour les amateurs de modélisation, il n’y a pas ici de maps de réflexion ou d’environnement, par contre, il y a 9 sources lumineuses à la verticale des objets et 3 au niveau de ceux-ci. Une seule de ces trois sources génère ombres et effets caustics (Pas assez prononcés à mon goût sur cet exemple, il faudrait augmenter les paramètres de ceux-ci).

Voici un petit aperçu du travail de modélisation :

Jewelry modeling