Féline

Nu artistique,  pour voir l’image entière cliquez ICI

Modèle, toujours Olympia de chez Daz, ben oui je l’aime bien celle-là, rendu dans Max sous Mental Ray pour changer. Test du « subsurface scattering fast skin. »

2 réponses sur “Féline”

  1. Ohé !
    Un détail a attiré mon attention sur cette réalisation : au niveau de la tempe droite, on aperçoit le fond entre la peau et la masse de cheveux, donnant un effet « moumoutte » un peu bizarre…

    Sinon, mis à part cela, jolie, jolie, la Féline… 🙂
    Mais moi, venant de ta part, j’attends la Grenouilline…
    Pardon, pardon, je me sauve vite !!

    Amitiés,

    1. Woaw !
      Même pas vu ! Quel œil ! A force de passer tes journées à regarder dans un microscope aucun détail de t’échappe. La prochaine fois je t’envoie les images pour expertise avant de les poster.
      Une Grenouilline ? Why not ? En topless avec pose suggestive sur une plage cela pourrait plaire aux vieux crapauds…Quoique…La concurrence artistique va être rude…Bientôt vont apparaître au soleil des tas de viande difformes, et le pauvre dragueur ne pourra que se fier à son odorat, seule l’odeur de la crème solaire pourra lui éviter de draguer une paupiette…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.