Modélisation d’un attelage – Dernière partie

Bonjour, Voilà l’attelage terminé, application des textures faites, comme je l’ai dit dans les autres articles les chevaux sont des produits Daz3D. Présentation basique de l’ensemble sur un simple plan qui reçoit une texture venant de l’excellent site (gratuit) cgtextures.com. N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les grands formats.

Attelage complet
Coupé d’Orsay seul

A bientôt.

Modélisation d’un attelage – Seconde partie

Ajout de quelques détails supplémentaires et  modélisation du système de harnais.  Je n’ai bien sûr pas modélisé les chevaux, j’ai construit le harnais sur la base du très beau Horse 2 de chez Daz3D.

Prochaine étape et la dernière, donner aux chevaux une pose moins rigide et surtout moins « identique » et ajouter quelques finitions  comme des rideaux aux fenêtres, et bien sûr appliquer les textures. Vous pouvez voir le grand format en cliquant sur l’image.

Modélisation d’un attelage (WIP*) Première partie

* WIP :travail en cours

Bonjour à tous,

Voici mon dernier projet de modélisation, c’est déjà plus qu’un projet d’ailleurs puisque le modèle est presque terminé.

Il s’agit d’un coupé d’Orsay, du nom de son inventeur le comte d’Orsay. Les attelages de l’époque étaient très volumineux et surtout très longs. Le Comte d’Orsay eut l’idée de les raccourcir en supprimant toute la partie avant, le Coupé était né, d’un empattement plus court il se manœuvrait plus facilement dans les rues très étroites du Paris de l’époque.  Ce genre de voiture se nommait également berline ou dormeuse,  je n’ai pas fait de recherches sur le terme dormeuse, mais vu le double système de suspensions il est certain qu’on devait être drôlement bercés dans ce genre de véhicule.

Pour la petite histoire, c’est dans une voiture de ce type que le Pape Pie VII fit le voyage de Rome à Fontainebleau pour le sacre de Napoléon,  durée du voyage 23 jours,  à notre époque la distance la plus courte est de 1362 kms, mais en 1804, point de tunnel du Mont-Blanc ou du Fréjus, les voyageurs passaient par le col du Mont-Cenis (2081 m) et le cortège papal fit ce voyage au mois de novembre. Sacré Napo, il était taquin je trouve.

Donc voici le WIP de cette modélisation qui montre en gros comment à partir des deux lignes du départ et une image de référence, je suis arrivé au « presque » résultat final.

Dans la seconde partie de cette article à paraître prochainement j’attaquerai le harnachement sur la base du Horse 2 de chez Daz et bien sûr l’application des textures.

A très bientôt

Féline

Nu artistique,  pour voir l’image entière cliquez ICI

Modèle, toujours Olympia de chez Daz, ben oui je l’aime bien celle-là, rendu dans Max sous Mental Ray pour changer. Test du « subsurface scattering fast skin. »